Lapetitelati - Blog Parental - Lifestyle

Un blog sur ma vie de maman divorcée de Chup née le 28 décembre 2010 et de La Filouse née le 26 juin 2013 qui metttent des paillettes et du piquant dans ma vie! Je vous parle de bons plans, de ma vision de la parentalité, mais aussi de ma féminité ou pas! Le tout sans langue de bois !

Ses bruits (brèves d'alccolique)

Parfois c'est un bruit qui me réveillait

 
Suffisamment fort pour me sortir de mon sommeil profond.
     

Assez intense pour me faire bondir hors de mon lit
   

 

Assez caractéristique hélas d'une chute.
Car oui elle tombait, et aujourd'hui elle tombe encore.
Mais je ne suis plus la pour la ramasser.
Malheureusement mon frère si     

 

 

Moi je l'ai ramassée un nombre incalculable de fois.

 
Pendant des années. 

 

Dans la cuisine dans les wc dans le salon, devant la porte d'entrée,...
 

 

Et a chaque fois je vérifiais que ce n'était pas grave.

 

Que ce n'était qu'une éraflure ou un ecchymose.

 
Je désinfectais et je la recouchais.


Ou bien je l'écoutait se lamenter sur sa vie, si triste si inintéressante

Sur ses angoisses, ses peurs, ses déceptions...


Et parfois après une chute le silence semblait suspect

 
Quand elle tombait et que je ne l'entendais pas pleurer, râler, gueuler je flippais 

 

Les pires images me passaient par la tête.
 

 

Alors je me hâtait d'ouvrir ma porte de chambre et d'aller voir ce qui m'attendait.

Souvent je retournais me coucher sans parvenir a me rendormir

 
Alors je pleurais car je ne savais pas vraiment ce que je pouvais faire d'autre.

 
Je me mettais à la détester, 

 

A maudire ces satanées bouteilles planquées derrière son canapé,

 

Parfois même je l'imaginais morte.
Et c'était comme un soulagement.
Et la c'est moi que je détestait.
Et a force de pleurer je m'endormais.

Souvent ma meilleure amie était la au bout du fil juste pour m'entendre pleurer.

On ne parlait pas, elle savait elle respectait mon silence, ne le brisait jamais.

 

Et c'est ainsi que passait mes soirées de fin se lycée et de fac.
Au rythme de ses bruits.

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Votre blog fait écho à l'un de mes romans, Maman, Papa, Louise et moi, paru en avril dernier.
Journal d'une adolescente à qui l'addiction maternelle va faire perdre pied.
Alors peut-être fallait-il que je vous en parle. C'est un récit violent, mais peut-être nécessaire.
Répondre
F
je suis à chaque fois triste et émue de te lire. J'espère que moins que ça te soulage (un peu) d'écrire tout ça)...
Répondre
L


Oui un peu ça fait du bien



S
oh ma pauvre, l'autre fois j'ai vu un film (telefilm) et j'ai pensé à toi. C'est pour une vie meilleur la maman se droguait et buvait bcp et sa fille l'aimait l'aider etc.. Film assez dure quand
meme. Gros bisous
Répondre
L


Merci ma belle